Christophe Willem - The Forum - Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

[24/12/2015] Le mauricien

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christophe Willem - The Forum - Index du Forum -> | CHRISTOPHE WILLEM | -> Multimédia -> Revues de Presse
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
moamoa
Christrash
Christrash

Hors ligne
Inscrit le: 07 Oct 2006
Messages: 77 908
Age: 58
Localisation: ben ici voyons...quelle question.....
Sexe: Fille
MessagePosté le: 24/12/2015 20:16:14    Sujet du message: [24/12/2015] Le mauricien Répondre en citant

http://www.lemauricien.com/article/christophe-willem-aujourd-hui-je-vis-plu…


Il se dit “impatient” de se produire à Maurice, sept ans après son premier concert à La Citadelle. Dans le cadre de son passage au Festival Labourdonnais, prévu le 27 décembre, Christophe Willem a accordé un entretien téléphonique à Scope de France. Le gagnant de l’édition de 2006 de la Nouvelle Star, diffusée sur M6, revient sur ses débuts, ses collaborations, son évolution et son sentiment face à cette France “entièrement ciblée par les terroristes”. L’artiste de 32 ans dévoile également ses projets dans le cadre de ses dix ans de carrière.

Que vous évoque le surnom “La Tortue”, dix ans après la Nouvelle Star ?

Beaucoup de tendresse. C’est un nom qui m’a accompagné à mes débuts. C’est un nom qui me colle et me collera toujours à la peau. “La Tortue” m’évoque de bons souvenirs. Ceux du prime, de la finale, entre autres. J’ai l’impression que c’était hier. Mais je dois avouer qu’aujourd’hui, il est rare que l’on me surnomme ainsi.

En 2007, comment avez-vous vécu le succès des titres Double je et Jacques a dit, de votre premier album, Inventaire ?
Ces deux titres m’ont marqué et ont marqué mon public. Tout s’est passé très vite après la sortie d’Inventaire. J’avais l’impression que mon monde changeait et je m’étais fixé comme objectif que je devais rester le même. Lorsque je regarde en arrière, je pense que j’ai atteint mon but. J’ai profité de chacun de ces moments. J’ai grandi et évolué grâce à chacun d’être eux.

Aujourd’hui, comment vivez-vous la célébrité ?
Je suis plus posé. J’ai plus d’expérience et je vois comment ce monde évolue. Aujourd’hui, bizarrement, je vis plus naturellement la célébrité. J’ai moins de retenue, je m’autorise à sortir prendre un café, par exemple. Dans ma musique, j’avance plus facilement. C’est vrai qu’après la Nouvelle Star, il y a eu un véritable craze autour des candidats. Il suffit d’apprendre à vivre avec et, surtout, il faut vivre normalement.

Quel souvenir gardez-vous de votre parcours à la Nouvelle Star ?
À l’époque, cette émission était quelque chose de nouveau dans le paysage audiovisuel. Les gens l’aimaient. Du jour au lendemain, j’ai fait mon apparition. Je ne ressemblais pas aux autres candidats. J’avais davantage le profil du cousin ou du voisin; j’étais quelqu’un de normal. Je pense qu’en me voyant à la Nouvelle Star, les gens se sont dit : “Si lui, il peut chanter à la Nouvelle Star, ça peut également m’arriver”.

Deux ans après avoir remporté ce concours, vous étiez sur scène à La Citadelle. Quel souvenir gardez-vous de Maurice ?
L’accueil des Mauriciens m’a beaucoup marqué. J’étais au début de ma carrière et c’était la première fois que j’allais me produire aussi loin de France. Je me souviens qu’en arrivant à Maurice, j’ai assisté aux courses hippiques et j’ai été accueilli comme une personnalité politique. Le concert, prévu dans la soirée du samedi soir, avait dû être renvoyé pour le lendemain à cause du mauvais temps.
J’aime beaucoup l’île Maurice. Je suis revenu deux fois en vacances. Par-dessus tout, je trouve que les Mauriciens ont beaucoup de gentillesse à donner.

En tant que Français, comment percevez-vous la France après les attentats du vendredi 13 novembre 2015 ?
Je la trouve différente. Nous avons été victimes d’un acte de guerre délibéré. La France entière a été ciblée : les journalistes, la communauté juive, celle du spectacle, du sport… Il y a une volonté tenace de monter les gens les uns contre les autres. Je trouve que l’État français a assez bien réagi face à cette situation de crise. Le terrorisme sert à semer la terreur. Il ne faut pas que les Français soient dans un état de stress avant de sortir. Ce serait une victoire pour ces terroristes. La France doit apprendre à revivre normalement, tout en renforçant son système de sécurité.

En avril 2016, vous fêterez vos dix ans de carrière. Quel est votre secret pour durer dans l’industrie de la musique ?
J’essaie de me renouveler. La rapidité avec laquelle l’industrie de la musique évolue ces dernières années est impressionnante. Les artistes ne doivent surtout pas rester sur leurs acquis. Ils doivent surprendre le public en faisant des choses différentes. Pour durer, il faut faire des propositions artistiques au public. Au final, il n’y a que deux retombées : on aime ou on n’aime pas.

Des projets pour ces dix ans de carrière ?
Je prépare actuellement cet événement, prévu pour avril 2016. Ce sera un concert où je serai accompagné par un orchestre philharmonique au Théâtre du Châtelet à Paris. Ce concert sera une rétrospective de mon parcours. Je vais reprendre des titres de mes albums, mais également ceux que j’avais interprétés pendant les différents primes de la Nouvelle Star. Ce sont des titres que je n’ai jamais repris depuis. Cela nous permettra, le public et moi, de revivre ces moments incroyables.

Et un cinquième album ?
Oui, définitivement. Dès que je termine ma tournée en été 2016, j’entrerai en studio pour l’enregistrement de ce cinquième album. Il sera dans les bacs d’ici avril 2017. Cet album, comme les quatre autres, évoluera avec ma personnalité, de l’enregistrement à la production finale. J’évolue constamment. Inventaire (2007) est un mélange de tous les styles. À l’époque, j’étais dynamique, j’aimais tout. Alors que Caféine (2009), qui a été enregistré en Angleterre, a un côté électrique plus international. En 2011, pour l’album Prismophonic, j’ai collaboré avec Kylie Minogue. Cette femme est impressionnante. Elle a ramené un côté jeune et electro à mon opus. Par contre, mon dernier disque, Paraît-il (2014), est plus varié. Chaque album correspond à différents moments de ma vie.

Vous avez collaboré avec Zazi, Kylie Minogue, entre autres
Ce sont les plus belles collaborations de ma carrière. Je ressens une gratitude immense envers elles pour avoir accepté de m’accompagner. C’est incroyable. Être reconnu par des personnes que j’admire… Je n’ai pas de mot pour décrire ce sentiment. Du haut de mes dix ans de carrière, je repense à ces collaborations et je me dis que j’ai eu de la chance. Dans l’industrie de la musique, on apparaît et on gagne de la notoriété rapidement. Mais un artiste peut également disparaître très rapidement. Si jamais cela devait arriver, je me verrais bien travailler dans l’industrie du film, produire des musiques de films ou écrire des chansons. Ce qui est sûr, c’est que je garderai toujours un pied dans la musique.

Que proposerez-vous au public mauricien lors du Festival Labourdonnais ?
Comme pour mon premier concert en 2008, j’irai à la rencontre du public. J’aime partager des moments avec lui. En matière de spectacle, ce sera quelque chose de très dynamique. Pendant deux heures, je reprendrai mes titres et ferai des reprises en versions electro, soul et funk. Je serai accompagné de trois musiciens. Cela va bouger au Château Labourdonnais.
Pour ma part, je suis ravi de renouveler l’expérience à Maurice. Je suis impatient de me produire, car je garde un très bon souvenir de votre île.
_________________

L'amitié nous fait partager de grands moments de bonheur, mais aussi d'immenses peines.
L'important est de partager, de s'écouter, de se soutenir .( Henri Groues)
Les membres suivants remercient moamoa pour ce message :
marie53 (25/12/15), wollow (25/12/15), Scot (25/12/15), Triskell (25/12/15), Picorette (25/12/15), .Garance. (25/12/15), Veyo (25/12/15), mamily (26/12/15), KATZEN (27/12/15), Beijing (29/12/15), Madoka277 (03/01/16)
Revenir en haut
Publicité

MessagePosté le: 24/12/2015 20:16:14    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
.Garance.
Modérateur
Modérateur

En ligne
Inscrit le: 06 Avr 2007
Messages: 24 056
Age: d'être grand-mère...
Localisation: Bretagne
Sexe: Fille
MessagePosté le: 25/12/2015 17:27:18    Sujet du message: [24/12/2015] Le mauricien Répondre en citant

"Et un cinquième album ?
Oui, définitivement. Dès que je termine ma tournée en été 2016, j’entrerai en studio pour l’enregistrement de ce cinquième album. Il sera dans les bacs d’ici avril 2017. "


C'est quand même le grand scoop de cet ITW !...
_________________

"A la vie et à la conviction qu'elle est belle.
Il faut en savourer chaque seconde, chaque instant sans jamais avoir de regret..."
Christophe Willem
Revenir en haut
Chabelle
Chrisfan
Chrisfan

Hors ligne
Inscrit le: 24 Oct 2014
Messages: 1 494
Age: 25
Localisation: Montpellier
Sexe: Fille
MessagePosté le: 26/12/2015 13:05:42    Sujet du message: [24/12/2015] Le mauricien Répondre en citant

Super nouvelle
Merci pour cet article

_________________
Je mourrai de toi, a l'ombre du temps
J'en mourrai de t'aimer tellement,
Brillerai sous tes doigts a ton firmament ...
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé

MessagePosté le: 26/09/2017 15:22:25    Sujet du message: [24/12/2015] Le mauricien

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christophe Willem - The Forum - Index du Forum -> | CHRISTOPHE WILLEM | -> Multimédia -> Revues de Presse Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers: